Les trois raisons pour lesquelles vous manquez (probablement) de magnésium

Chers amis,

Avec le magnésium, c’est au fond assez simple : si vous en avez suffisamment, tout va à peu près. Si vous en manquez, les choses commencent à aller de travers.

Malheureusement, il est aujourd’hui quasiment inévitable, si l’on n’est pas vigilant, de manquer de magnésium.

Cela est dû à la fois à la façon dont nous l’absorbons, et à notre alimentation moderne.

Je vais revenir là-dessus dans un instant.

Avant cela, j’aimerais vous expliquer pourquoi une carence en magnésium affecte d’abord votre niveau d’énergie, et pourquoi cela doit vous alerter.

Carence en magnésium : il n’y a pas que le sommeil et le stress

Quand on parle de magnésium, on songe immédiatement à son efficacité pour faire face à différents maux du quotidien, comme la fatigue ou le stress.

C’est juste… mais il ne sert pas seulement à agir sur l’humeur et le repos ! Très loin de là.

Le magnésium est en réalité un minéral essentiel au bon fonctionnement de tous les organes du corps, impliqué dans de nombreux processus physiologiques.

Il est nécessaire pour le transport actif des ions tels que le potassium, le zinc ou le calcium dans les membranes cellulaires.

Il se combine notamment avec le calcium pour permettre le fonctionnement des muscles : alors que le calcium permet les contractions, le magnésium permet la décontraction.

En cas de carence, les muscles du cou ou du crâne, par exemple, vont mal se décontracter, entraînant des maux de tête[1].

De la même manière, le manque de détente musculaire la nuit, causée par un déficit en magnésium, entraîne une fatigue du corps, qui se ressentira dès le réveil. Par ailleurs, la production d’énergie dans le corps humain à partir des glucides ou des graisses fait intervenir des enzymes qui fonctionnent grâce au magnésium.

Tout cela est à peu près connu.

Dans cette série de lettres, je vous parlerai de son importance fondamentale, moins connue, pour votre immunité, votre santé osseuse mais également son rôle dans la lutte contre le surpoids et le diabète de type 2.

Les 3 raisons des carences épidémiques de magnésium à notre époque

Bien qu’essentiel à notre organisme… le magnésium ne peut être produit par notre corps.

C’est pourquoi la connaissance à la fois des sources de magnésium et de nos besoins est nécessaire.

Nous sommes donc, vous l’avez compris, dépendants de nos apports nutritionnels.

Malheureusement, le magnésium a presque totalement disparu de l’alimentation moderne.

L’importance des déficits magnésiens aujourd’hui est la conséquence de l’agriculture intensive qui appauvrit la teneur en magnésium des sols.

De plus, l’alimentation des pays occidentaux est devenue tellement acide (beaucoup de viande, peu de produits végétaux… et trop d’aliments transformés) que le peu de magnésium que nous ingérons part immédiatement dans nos urines.

Mais d’autres choses désormais banales favorisent la fuite de magnésium dans les urines, comme… le stress et le café !

En somme les trois raisons inévitables pour lesquelles vous êtes très probablement carencé en magnésium sont les suivantes :

  • Votre corps n’en produit pas ;
  • L’agriculture intensive a fait chuter les taux de magnésium dans l’alimentation, historiquement notre principal « fournisseur » ;
  • Notre mode de vie moderne (alimentation trop acide, stress) favorise sa fuite dans les urines.

Vous comprenez pourquoi je disais au début de cette lettre qu’à moins d’être extrêmement vigilant, l’on risque d’être à coup sûr carencé en magnésium !

Comment augmenter ses apports en magnésium ?

On recommande ordinairement un apport de 400 mg de magnésium par jour. Il s’agit cependant d’un taux normal : si vous êtes carencé, une supplémentation en magnésium est selon moi indispensable.

Mais ce sujet est si important qu’il doit être traité à part.

Vous pouvez, pour améliorer vos apports en magnésium, commencer par votre assiette.

Quels aliments choisir ?

  • La noix du brésil est l’aliment qui en contient le plus, environ 250 gr de magnésium pour 100 gr de noix (cependant attention à ne pas trop en consommer car cette noix peut être trop riche en sélénium).
  • Les petits poissons des mers froides et les fruits de mer, sont non seulement très riches en magnésium (38,5 mg/100g pour une sardine ; 144 mg/100 gr pour un bulot cuit) mais également en acides gras. Ils sont aussi les moins pollués, contrairement à d’autres poissons.
  • Le Sarrasin quant à lui se positionne en excellente place puisqu’il contient 230 gr de magnésium pour 100 gr.
  • Le chocolat noir contient lui aussi un peu de magnésium, mais bien moins que ne le prétend la légende, environ 170 gr pour une tablette de 100 gr. Attention : c’est le cacao qui est riche en magnésium, il est donc important de choisir un chocolat noir à 70% minimum de cacao.
  • Les légumes vert foncé représentent également une excellente source de magnésium car la chlorophylle en est riche.

Ma prochaine lettre sera consacrée au lien entre le manque de magnésium, le surpoids et le diabète.

D’ici-là portez-vous bien,

Docteur Dominique Rueff


[1] Von Luckner A., & Riederer F. (2017). Magnesium in migraine prophylaxis. Is there an evidence-based rationale ? A systematic review. Headsache 58 (2) : 199-209. doi: 10.1111/head.13217. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29131326/



N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CES DÉCOUVERTES QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONNAÎTRE

Ce fabuleux livre a changé la vie de milliers de personnes…

…Et pourtant il est INTROUVABLE dans le commerce.

Recevez EN CADEAU chez vous ce livre au format papier.

45 percées historiques de santé naturelle sur les sujets suivants : cancer, arthrose, Alzheimer, prostate, hypertension, cholestérol, Parkinson et bien d’autres encore…