Un scandale d’État !

Chère amie, cher ami,

J’ai assisté, le mardi 22 février après-midi au cimetière du Père-Lachaise, aux obsèques du professeur Luc Montagnier, à qui j’ai déjà rendu hommage dans une lettre récente[1].

Entré au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 1960, dont il devient plus tard directeur de recherche émérite, il est professeur à l’Institut Pasteur, où il dirige l’unité d’oncologie virale de 1972 à 2000. Il est également professeur et directeur du Centre de biologie moléculaire et cellulaire au Queens College de l’université de New York, avant de prendre la direction d’un institut de recherche à l’université Jiao-tong de Shanghai. Il est membre de l’Académie des sciences et de l’Académie nationale de médecine.

En 1994, il lance le premier Sidaction aux côtés de Line Renaud.

En 2007, il prend publiquement la défense des infirmières bulgares, accusées en Libye d’avoir inoculé le virus du sida à leurs patients.

C’est un véritable scandale d’État !

Dans cette vidéo[2] de Jean-Yves Bilien, réalisée par Yves Barraud, vous verrez et entendrez plus de 1500 personnes, venues des quatre coins de la France et même de l’étranger, crier « Liberté, Liberté ! » ou « Montagnier gratitude », et entonner la Marseillaise à la fin de la cérémonie.

Je tiens, ici, à vous faire part à la fois de mon émotion et du sentiment de honte face à l’absolue indifférence dont a fait preuve l’État français[3], qui n’a même pas cru bon d’envoyer un simple représentant du ministère de la Recherche ou de la Santé.

Vous noterez simplement la présence, à titre privé, de la députée Martine Wonner et de la généticienne Alexandra Henrion-Claude, ainsi que du professeur Christian Perronne.

Et un scandale médiatique !

Aucun grand média « mainstream » n’était présent. Honte à eux et honte à l’État français, plus prompt à honorer ses artistes que cet homme extraordinaire qui, en découvrant le virus du sida et en mettant au point à l’Institut Pasteur des tests sérologiques, a sauvé de la mort des millions d’individus.

Seuls deux médias ont relayé l’information : le site France Soir, que l’on se plaît à qualifier de « complotiste » – et dont le directeur François Azalbert était d’ailleurs présent – a mis en ligne ses propres vidéos[4]. Et Ouest-France, en s’appuyant sur les réseaux sociaux pour les images, et ne manquant surtout pas de rappeler que ce scientifique célèbre dans le monde entier était « controversé », ce qui semble bien être pour eux l’information la plus essentielle.

Je suis atterré par le comportement de ces journalistes, qui ne cherchent jamais à approfondir le sujet qu’ils traitent, mais seulement à séduire leurs directeurs de presse afin de garder leur emploi bien au chaud.

De quel droit peut-on parler de « controverse » ou traiter les gens de « complotistes », quand on sait que ce mot a été inventé par la CIA pour désigner ceux qui ne croyaient pas en la vérité officielle après l’assassinat du président John Kennedy ?

Un chercheur hors norme

Pendant toute sa vie, Luc Montagnier a été un chercheur hors norme qui s’est toujours situé en dehors des sentiers battus. Il n’a pas hésité à reprendre les travaux de Jacques Benveniste et a démontré que l’eau, même dénuée de molécules, pouvait conserver l’information, et que cette information avait des vertus thérapeutiques. À partir de ce constat, il a non seulement jeté les bases d’une objectivation scientifique de la médecine homéopathique, mais s’est en plus situé dans un courant que l’on peut qualifier de quantique, car cette information contenue dans une molécule d’eau est numérisable et transmissible à distance, comme un simple fichier informatique.

Face à l’argument de l’absence de preuves de la médecine homéopathique, le professeur Montagnier aimait à répondre « l’absence de preuve n’est pas une preuve d’absence ». Des centaines de médecins homéopathes, qui ont soigné des maladies aiguës et des maladies chroniques, pourraient aussi répondre à cette critique. Et pas seulement des médecins : des vétérinaires et des ingénieurs agronomes, qui ont pu constater l’efficacité d’une telle approche thérapeutique.

En l’absence de tout représentant officiel du gouvernement, c’est donc un hommage strictement populaire qui lui a été rendu, une foule importante ayant fait le déplacement pour lui dire merci et au revoir.

Le peuple ne se trompe pas !

Jean-Dominique Michel, anthropologue et membre du Conseil Scientifique Indépendant[5], commente : « Penser qu’une disparition comme la sienne, dans un pays comme la France, se heurte au silence honteux des autorités et des médias mainstream, qui continuent d’essayer de salir sa mémoire, dans des moments où le sacré entre la vie et la mort devrait l’emporter, nous renforce encore dans l’importance du combat que nous menons. »

Olivier Soulier, médecin et porte-parole du Syndicat Liberté Santé, se félicite de cette ambiance : « Vous voyez cette ferveur ? C’est le cœur de la France qui bat. Ce n’est pas l’Elysée, ce n’est pas l’Assemblée nationale, il n’y a pas de ministre, mais il y a les Français qui disent leur amour pour Luc Montagnier. Tous ici, nous sommes ses héritiers, ses enfants, le vieux patriarche est parti mais nous sommes là pour prendre sa suite. Je pense que dans l’histoire de cette pandémie, cet enterrement va rester comme le moment où tous les résistants se sont fédérés. On va tous rester dignes de ce qu’il nous a appris. »[6]

« Inadmissible, intolérable, consternant » : indigné par les réactions à la mort du professeur Montagnier, entre le silence assourdissant des autorités et le dénigrement déplorable de certains médias, le docteur Gérard Guillaume, un de ses proches, a souhaité rendre justice au prix Nobel de médecine disparu il y a une semaine.

Il relate leur rencontre et son admiration pour les « approches thérapeutiques innovantes » que Luc Montagnier avait entreprises pour des maladies neurodégénératives. Sur l’aspect controversé de ses recherches, il est convaincu que « l’Histoire finira par lui donner raison ». L’ampleur de ses travaux sur le sida, rappelle-t-il, a permis une avancée majeure, et bien que diminué physiquement ces dernières années, le biologiste – « un esprit brillantissime, extraordinaire » – était en pleine possession de ses facultés mentales et restait « un aventurier de l’esprit et de la science ».

Luc Montagnier n’était pas « anti-vax »

Luc Montagnier n’était pas « anti-vax » mais il s’est levé, comme je le fais moi-même, contre le fait qu’on n’aborde absolument pas les effets secondaires de ces injections d’ARN messager, qui stimulent dans l’organisme la synthèse d’une protéine étrangère et pro-inflammatoire dont il est impossible, à l’heure actuelle, de mesurer les risques à moyen et long terme.

Il rappelait à juste titre qu’un vaccin est supposé protéger une personne en bonne santé d’une maladie, et ne devrait en aucun cas provoquer d’effets secondaires graves, comme c’est le cas actuellement et comme le cachent les autorités en place, alors que ces effets sont publiés très officiellement sur des bases de données européennes et américaines.

Il n’était pas un prophète de malheur et ne faisait que s’interroger sur une fréquence inhabituelle de la maladie à prions, dite maladie de Creutzfeld-Jacob, chez des personnes ayant été récemment vaccinées.

Et pour Luc Montagnier, toute mort par un médicament doit être comptée sérieusement – et j’ajoute que toute mort liée à un vaccin est absolument inadmissible.

Traité de complotiste, quand ce n’était pas de sénile, le professeur Montagnier a été traîné dans la boue par ses pairs et par les médias depuis une vingtaine d’années, et c’est un véritable scandale.

Mais comme le dit très bien le docteur Gérard Guillaume, l’Histoire lui donnera raison. Cela mettra le temps qu’il faut, mais je n’en doute aucunement.

Je suis fier d’avoir été, en 2009, le premier président de l’association CHRONIMED[7], qu’aujourd’hui Gérard Guillaume anime avec succès. Elle a rassemblé tant de personnalités de la médecine de la science autour du professeur Montagnier, que rien de tout cela ne disparaîtra. Nous continuerons ces recherches avec la Fondation Luc Montagnier[8]-[9], qui a été créée à Genève en 2008.

On estime que 15 millions de personnes en France sont atteintes de maladies chroniques (soit environ 20 % de la population). Une maladie chronique est une maladie de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et pouvant évoluer vers des complications graves.

Faisons vivre la Fondation Luc Montagnier

Luc Montagnier travaillait au sein de cette Fondation pour valider les bases d’une véritable médecine préventive qui, grâce à la détection de signaux émis par des agents infectieux présents dans l’organisme, permettrait un diagnostic précoce de maladies dégénératives. Il cherchait également à trouver de nouveaux traitements en agissant sur ces signaux grâce à l’émission d’ondes électromagnétiques de basse fréquence. Il se plaisait à dire que l’avenir de la thérapeutique médicale n’était pas que chimique, mais que la physique y jouerait également un grand rôle.

À Shangaï, à New York et au cours de nombreux voyages, il était perpétuellement à la recherche de financements pour ses travaux et pour la fondation. C’est maintenant à nous de prendre le relais. Sur le site de la Fondation[10], chacun a la possibilité de faire un don et le moindre petit don sera le bienvenu.

À la fin de ses émissions littéraires, Bernard Pivot avait l’habitude de demander à ses invités : « Le jour où vous vous présenterez devant Dieu, quelle sera la première parole que vous lui adresserez ? », et le professeur répondit de son gentil sourire : « Surprise, surprise ! ».

Au moment où j’écris ces lignes, nous avons tous les yeux braqués vers ce conflit aux portes de l’Europe. Quels que soient les conséquences économiques, il s’agit encore d’un conflit pour la liberté individuelle et la liberté d’un peuple. N’oublions pas les autres libertés : les nôtres. N’oublions pas, nous Français, que nous devons défendre notre liberté de disposer de notre corps et de décider de notre santé, ceci dans le respect de notre constitution qui est aujourd’hui bien malmenée.

Ne doutez pas, amis lecteurs, que Luc et ses nombreux amis porteront encore pour longtemps ce combat. J’espère que, tous, vous nous y aiderez, et je vous en remercie par avance.

Les médias de l’époque n’ont pas manqué de se moquer du professeur lorsqu’au détour d’une audition privée, il remettait au Pape Jean-Paul II, souffrant de la maladie de Parkinson, un traitement « miracle »[11] qui n’était rien d’autre que de la papaye fermentée et du glutathion.

J’aborderai ce sujet de Parkinson dans de prochaines lettres, et vous verrez que ce traitement, qui avait d’ailleurs donné une amélioration malheureusement éphémère étant donné le stade de la maladie, n’avait rien d’irrationnel.

Ne manquez donc pas ces prochaines lettres et surveillez bien votre boîte mail,

À bientôt,

Docteur Dominique Rueff




N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


21 réponses à “Un scandale d’État !”

  1. Anita Hennessey dit :

    Bonjour,
    J’apprécie toujours énormément vos courriers et, tout comme vous, j’ai été sidérée par l’invisibilité et le manque total de Respect et d’Appréciation de l’État Français vis-à-vis du Professeur Montagnier, non seulement un scientifique émérité, une sommité mondiale mais également Prix Nobel de Médecine. Un véritable fleuron de la médecine française.
    Pour votre info, KAIROS, journal indépendant belge était présent aux obsèques. Son journaliste, Alexandre Penasse, est d’ailleurs continuellement dans le colimateur de notre très cher gouvernement Belge.
    Dès qu’il y a un sujet à controverse, il est sur le terrain.
    Dr Peronne et Dr Henrion-Marie le connaissent bien.
    Il a un site sur Telegram et une page FB (Kairos live) qui est régulièrement censurée.

    Bien à vous et encore merci pour toutes vos informations judicieuses qui sont très appréciées.

    Anita Hennessey

  2. Mireille Droesch dit :

    MERCI

  3. Bourgier dit :

    On a réduit et détruit les Français, c’est tellement facile de manipuler un peuple aveugle. La dictature que nous subissons est atroce, même irréelle. Nous qui la dénonçons, nous sommes des renégats, nous sommes des gens à ne pas fréquenter. Mon Dieu votre peuple est IDIOT.

    Albert Bourgier

  4. Lise Herzhaft dit :

    MERCI, Monsieur, pour ce bel hommage à un savant exceptionnel. Honte au gouvernement français et aux médias.

  5. Acqueberge dit :

    Merci pour cette lettre que j’ai lue avec beaucoup d’attention, comme toutes les autres. J’ai honte, pour le gouvernement et au nom de tous les Français, qu’aucun homme (ou femme) politique n’ait rendu un hommage à cet « homme grand ». Aucune émission télévisée. Personne à sa sépulture. Dans quel monde vivons-nous? Egoïsme, chacun pour soi…Voilà la France aujourd’hui. Mais le Professeur Montagnier nous survivra à tous par toutes ses découvertes, dont nous bénéficions tous.
    Nous pensons à lui, là où il est.

  6. GOUILLARDON dit :

    Merci pour cette magnifique lettre que je vais conserver. Cet hommage est le moins que l’on puisse faire pour un si grand homme. Outrée de ce silence gouvernemental et médiatique qui ne discrédite que leurs auteurs. Honte pour la France d’autant d’enfantillages…

  7. Ribes Céline dit :

    Merci et au revoir à ce Grand Monsieur.
    Merci et félicitations à tous ceux qui poursuivent ses combats. Honte effectivement à notre gouvernement qui offre un deuil national à des stars et ignore un tel Homme. Tout cela est bien triste, mais permettra peut-être à certains de se réveiller…

  8. Dominique dit :

    Les découvreurs ont, de tout temps, payé la dette de leurs idées originales (cf Aristote, Copernic,Galilée, Kepler, Servet médecin brûlé vif par Calvin, ect..)
    Les hommes de valeur ont plus de jaloux que d’admirateurs, comme Laennec, fondateur de l’auscultation qui fut décrié bien après sa mort, par ses rivaux.
    Rous, prix nobel de médecine en 1966, avait trouvé en 1911 le virus du sarcome chez la poule, a été critiqué violemment pendant 50 ans, il est étudié de nos jours dans tous les centre mondiaux en cancérologie.
    Carrel éminent chirurgien, forcé de s’expatrier au canada parce que croyant,. Puis à NY au Rockfeller center où il met au point les sutures vasculaires, les greffes d’organes, le 1er a avoir réussi 1 greffe de rein sur 1 chien, travaux qui ont sauvé bon nombre de cardiaques .
    Il est revenu travailler en France pendant la grande guerre et monte un hôpital militaire de campagne avec des fonds américains. A ses obsèques en 1944 à Paris , il y avait les délégations des USA, Grande Bretagne, Espagne, URSS, mais aucun représentant de l’Etat français!!!!!
    références tirées du livre du Dr Valnet , autre grand homme
    Le Pr Montagner fait hélas partie de ces découvreurs intelligents, fort jalousé des imbéciles. .
    une petite dernière: Le Pr Leriche disait «beaucoup de médecins sont satisfaits de ce qu’ils savent, il n’ont pas l’inquiétude de leurs ignorances. Celles ci sont énormes.»

  9. Denis Lesaffre dit :

    Félicitations pour cet article courageux et sympathique il est navrant de voir nos médias à de rares exceptions près toujours prêts à médire et à s’aligner sur le politiquement correct de l’époque. Un peu d’air pur est bienvenu ..Merci

  10. Monique Deleuze Dordron dit :

    Merci pour ce bel hommage !
    NOTRE GOUVERNEMENT est le pire que nous ayons mais l’Histoire parlera du Professeur Luc Montagnier.

  11. AMAR dit :

    Quelle honte pour le gouvernement, les journalistes et tous les médecins qui l’ont traité de sénile sur les plateaux!
    Impossible de faire un don sur le site de la fondation dont j’ignorais l’existence. Dommage, car vous m’avez convaincue de contribuer!
    Merci infiniment pour vos éclairages toujours passionnants.

  12. Nicole GENTY dit :

    Bonjour Docteur,
    Je ne m’exprime pas en général, mais cette fois-ci, je n’ai pas pu m’empêcher de réagir.
    Je vous lis depuis longtemps et apprécie toutes vos informations et conseils de bon sens, Dr Rueff.
    L’annonce du décès du Pr Montagnier m’a profondément affligée. L’ayant entrevu comme beaucoup à la télévision, à l’époque des honneurs, le personnage incitait l’admiration et le respect J’ai été outrée par autant de silence méprisant de l’Etat français concernant sa mort.
    Il y a quelques semaines, je l’ai écouté lors d’une retransmission par une radio annexe et j’ai été frappée par la simplicité et même l’humilité que reflétait le Pr Montagnier. Une figure de ce « calibre » est sensément le dernier dont la France a été dotée. Aucune reconnaissance : Honte à nos politiques !. ..
    Une mamy de 80 ans

  13. Jacquemin Alexandra dit :

    La volonté absolue des Etats d’utiliser tous les moyens pour nous diriger vers une seule et unique pensée est de plus plus oppressante !Ces gouvernements nous font passer pour des débiles et ça devient de plus en plus inacceptable !il faut évidemment continuer le combat et réussir à rétablir les vérités !merci au professeur Montagnier qui nous à éclairer sur pleins de choses ainsi que sur tous ses nombreux travaux pour le bien être et la santé !

  14. Michel COEUGNIET dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai beaucoup apprécié votre lettre et votre action pour le Pr Mantagnier.
    Mais j’ai voulu faire un don et apparemment la page des dons est bloquée sur le site. Encore un mauvais coup ?
    Pourriez-vous faire remonter cette info pour que je puisse faire un don ?
    Merci beaucoup.
    Félicitations encore !

  15. Marie-Anne HABERMACHER dit :

    Oui le Dr Montagnier était un grand homme ! Et il méritait d’être reconnu par la Nation entière. Nos politiciens sont corrompus, et les médias aussi, tout est gouverner par l’argent. J’ai envoyé trois lettres de condoléances : à l’Assemblée Nationale, au Sénat, au Conseil Constitutionnel, en marquant dessus : La démocratie est morte, vive les lobbies. Et avec le petit Napoléon que nous avons au pouvoir je crains que ça n’empire. Marianne

  16. BEHAR Roland dit :

    Bonjour Dr Rueff ;
    Je lis et conserve précieusement tous vos courriers . Je vous remercie de partager avec nous vos connaissances afin de nous aider à mieux nous comporter vis à vis de tel ou tel maux …
    En effet , nous sommes nombreux à avoir été choqués pour ne pas dire indignés de l’indifférence de l’Etat et des journaux du service public , lors de la disparition du Pr Montagnier; prix nobel de médecine. Il est affligeant et honteux que les représentants du ministère de la santé aient brillés par leur absence .
    Merci à vous de lui rendre hommage dans votre courrier .

  17. Maréchal Huguette dit :

    Ecellent article

  18. Gonzalvez dit :

    Bonsoir Docteur RUEFF,
    Votre lettre de ce jour est toute à vôtre honneur , Le professeur MONTAGNIER , a été un scientifique remarquable, nous lui devons respect et gratitude , le peuple ne s’y est pas trompé ; n’oublions pas que la gratitude est la mémoire du cœur .
    Cordialement

    JP Gonzalvez

  19. Maryse Bare dit :

    Merci Dr Rueff de rendre hommage au Pr Montagnier
    Quelle honte pour nos dirigeants, nos scientifiques, nos médias d’avoir passé sous silence son décès, quand on sait son immense travail de chercheur, ses découvertes, son humanité.
    Un silence fracassant !Nous lui devons tant.
    Je suis scandalisée.
    Décidément, notre monde va bien mal!

  20. Puimaille dit :

    Pour moi c’était le plus grand.
    Décidément on aime pas les vrais soignants en France.ça correspond bien au but de leurs piccouses;tout correspond
    Quand j’observe ce silence sur lui et son DCalors il faut s’attendre à tout et surtout vérité confisquée sur tous les domaines utiles et importants pour notre vie.
    Je suis scandalisée.

  21. Lou dit :

    Bravoooo docteur Ruffin.. pour ce courrier qui décrit la vérité pour certains d’entre nous
    Ma colère 😠 est immense contre tout les marsouins!!qui payeront un jour
    J’espère aussi qu’un jour le professeur Montagnier sera reconnu par le monde entier
    C’est ma prière
    Mon cœur ❤ saigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CES DÉCOUVERTES QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONNAÎTRE

Ce fabuleux livre a changé la vie de milliers de personnes…

…Et pourtant il est INTROUVABLE dans le commerce.

Recevez EN CADEAU chez vous ce livre au format papier.

45 percées historiques de santé naturelle sur les sujets suivants : cancer, arthrose, Alzheimer, prostate, hypertension, cholestérol, Parkinson et bien d’autres encore…

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite du Docteur Rueff de Totale Santé SA. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.