Un retour à soi pour cette fin d’année

Chère amie, cher ami,

En ces derniers jours de 2023, comme une invitation à bien finir l’année, je vous confie les quelques pensées qui m’habitent et que j’aimerais partager.

Je fais référence à trois événements marquants de ce début de mois, trois événements qui nous donnent la possibilité de parler d’autre chose que de crise, de peur, de danger, et qui nous invitent à cultiver ce que j’appellerais « l’optimisme fondamental et créateur ».

Je vous offre ainsi trois « cadeaux », à offrir à votre tour, si vous le souhaitez, à tous ceux que vous chérissez.

Le premier d’entre eux, c’est l’hommage unanime à Christian Bobin disparu le 24 novembre 2022 à l’âge de 71 ans. Certains d’entre vous ne le connaissent peut-être pas encore. Je voudrais vous le faire connaître à travers ses publications qui enchantent le cœur et conduisent à ma réflexion du moment : faisons de nos vies une poésie.

Loin de l’agitation du monde, dans sa solitude volontaire, Christian Bobin nous a laissé nombre de paroles de sagesse, de méditation et de contemplation, toutes éloignées de cette fureur de vivre que l’on tente de nous faire prendre pour la vie. Beaucoup le considéraient comme un optimiste forcené, mais une autre lecture de ses œuvres me conduit à imaginer que sa pensée était bien plus complexe que cette caricature facile qui consistait à le traiter de « ravi de la crèche »[1]. Peu importe : il ne se souciait pas de sa réputation.

Il s’est fait connaître en 1992 par l’évocation poétique de Saint-François-d’Assise : « Le Très-Bas[2] » (comme lui, il savait parler aux oiseaux !). Ce qui fait la particularité de Christian Bobin, comme l’écrit sa biographe Claire Tiévant, c’est de pouvoir être considéré à la fois comme chrétien, juif, musulman ou athée. Je vous invite, pour mieux le comprendre, à lire Les différentes régions du ciel [3]: « Ce n’est pas pour devenir écrivain qu’on écrit. C’est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour. Je m’assieds devant la table d’écriture et je laisse venir à moi les différentes régions du ciel. »

C’est bien ici, en cette époque de montée des fondamentalismes de toutes sortes, la première méditation que je vous propose.

Comment les religions, ou plutôt les plus fanatismes religieux, nous conduisent à fracturer le monde et à le rendre invivable ? C’est une question que je me pose quotidiennement, à laquelle on peut proposer de multiples réponses, dont aucune n’est vraiment satisfaisante, sinon le fait que s’éloigner de la poésie conduit à se couper de la vie et à en perdre le sens profond. C’était un peu le message de Christian Bobin : « Moi j’ai très peu de choses au fond de ma poche : un ou deux sourires, deux ou trois phrases glanées dans quelques livres. J’ai une petite boîte avec moi, qui n’existe pas, mais ne me quitte jamais. Elle ressemble à ces petites boîtes dans lesquelles les enfants s’amusent à mettre des perles. Dedans, j’ai mis quelques sourires et parfois je les regarde et ils sont aussi beaux et neufs qu’autrefois. C’est l’amour qui est dans cette petite boîte. Ce qui existe de manière plus forte que le monde entier. Je peux tout perdre mais pas ça. Quand je l’ouvre, je retrouve le vrai sens, l’unique certitude que je peux avoir. C’est quelque chose de minuscule mais indestructible. Je n’ouvre pas souvent cette petite boîte. Je ne l’ouvre que de temps en temps pour que rien ne s’évente mais le regard que j’y jette a cette durée très longue des éclairs et j’en ramène un sentiment d’éternité. »[4]

Je vous propose donc, pour ces fêtes de fin d’année, de créer et surtout d’offrir cette petite boîte d’amour à garder, toujours, près de vous, pour mieux résister aux fractures du monde.

Le deuxième cadeau que je vous propose est de lire et d’offrir le dernier livre de Marie de Hennezel : L’Aventure de vieillir – Et si avancer dans l’âge était un voyage ?[5] Marie de Hennezel, psychologue et psychothérapeute, a écrit de nombreux ouvrages sur l’accompagnement de la fin de vie, l’éducation des personnes âgées et les rapports avec l’invisible. Ce dernier livre est une invitation à voyager vers son intériorité, s’approfondir, accomplir les trois dernières grandes tâches de son existence : « méditer sur sa finitude, se mettre en paix avec sa vie, en trouver le sens. »

Méditer sur sa finitude, c’est essayer d’être en paix avec la notion de mort. Il semble bien que ceux qui éludent cette question, vieillissent et meurent plus difficilement que les autres. On a même dit que le fait de ne pas y penser pouvait générer plus d’angoisse et favoriser l’arrivée de maladies telles que la maladie d’Alzheimer.

Ne pensez-vous pas que beaucoup d’angoisses et de difficultés à vieillir pourraient ainsi disparaître si l’on prenait conscience à temps de notre finitude, qui nous aiderait à vivre plus intensément notre vie ?

Ne pourrions-nous pas vivre notre vieillissement, non comme une faiblesse, mais comme une force ?

Acceptons notre plus grande lenteur, nos douleurs et nos raideurs articulaires comme le prix à payer, mais aussi comme la chance qui nous est donnée de développer cette expérience de la vie, qui nous donne l’occasion de faire le tri entre l’essentiel et tout le reste.

Que de temps à gagner ! Que de nouvelles joies à découvrir ! Que de nouvelles intériorités à explorer ! Que de belles idées à transmettre !

Marie de Hennezel nous invite ainsi à des rituels de gratitude. Depuis quelques années, et surtout depuis que j’ai dépassé les 70 ans, c’est quelque chose que je pratique régulièrement. Je regarde les événements du monde, j’aime bien les regarder et savoir ce qu’il se passe, mais je prends une certaine distance et les énormités dont je vais vous parler à la fin de cette lettre ne m’affectent pas. Je me contente de les déplorer et surtout je me dis que cette « crise des Lumières et de la pensée positive » que nous traversons n’est qu’un petit passage qui ne doit ni nous affecter, ni nous déprimer. Alors, avant de m’endormir, ou de façon totalement spontanée dans la journée, je repense au film de ma vie et j’envoie de la gratitude vers je ne sais qui ou je ne sais quoi, pour tous les moments merveilleux et heureux que j’ai connus. Bien sûr, je pense à mes parents, mais aussi à toutes celles et tous ceux que j’ai aimés et avec qui j’ai partagé les joies, les douleurs et toutes les couleurs de la vie.

À la fin de son livre, Marie de Hennezel cite les propos de Jean-Paul Delevoye[6] qui, à l’occasion de la clôture du colloque « Les Seniors, une chance pour la France »[7], a dit : « Votre rôle dans la société tient à ce que vous transmettez. Or vous explorez les « contre-valeurs de la société ». Ce sont ces valeurs-là, auquel notre modernité n’attache pas d’importance, que vous devez défendre. Parce que vous les vivez et notre monde en a besoin. ». Elle précise qu’il les a, alors, énumérées :

–       la fragilité, dans un monde qui valorise la force ;

–       la lenteur, dans un monde qui valorise la vitesse ;

–       la disponibilité, dans un monde qui valorise la suroccupation ;

–       le plaisir de la rencontre, dans un monde où les rapports humains sont régis par le pouvoir sur les êtres et les choses ;

–       le temps libre, dans un monde où le temps est contraint ;

–       la douceur, la bienveillance, la confiance en soi, dans un monde si dur ;

–       enfin, l’être, dans un monde qui valorise le faire.

Tout un programme auquel je n’ai rien à ajouter. J’ai bien l’impression que, malheureusement, il est le parfait contre-pied de ce que l’on tente d’enseigner aux plus jeunes et de faire passer comme une vérité inaliénable aux plus âgés.

Lisez et offrez ce livre qui vous propose de considérer le vieillissement non comme une fin honteuse et handicapante, mais comme un aboutissement heureux et fier.

Enfin, le troisième cadeau que je vous propose de répandre largement autour de vous est une éclaircie, une très bonne nouvelle, dans ce ciel chargé et plombant de l’actualité de ces derniers mois :

–       Peur du Covid et obligations de toutes sortes ;

–       Enfermement mortifère de nos aînés ;

–       Limitation des libertés ;

–       Sanctions de toute nature vis-à-vis de tous ceux qui n’exprimaient qu’un doute sur la justesse de cette politique sociale contraignante et mortifère.

La voici, cette bonne nouvelle : alors que la Cour d’appel de Paris demandait et obtenait la réintégration d’une sophrologue de l’Institut Curie à Paris, qui avait été suspendue en septembre 2021 après son refus de vaccination, un vif débat à l’Assemblée nationale menaçait de mettre en minorité le gouvernement sur cette question de la réintégration des soignants.

Alors que la France reste le dernier pays de l’Union européenne à ne pas réintégrer les soignants non vaccinés contre le Covid, un vaste consensus s’instaure : cette attitude n’a plus aucune raison d’être scientifique. Même Pfizer, fabricant de vaccins, reconnaît que ce dernier n’empêche nullement la transmission virale[8]. Réjouissons-nous, car quelles que soient les décision de justice à venir, c’est une brèche dans ces mensonges d’État qui ont empoisonné la vie de millions de gens. C’est la reconnaissance de l’inutile violence de l’instauration des pass vaccinaux et autres mesures de contraintes personnelles et professionnelles vis-à-vis de la vaccination. Si l’efficacité de la vaccination chez les plus fragiles et les plus âgés n’est aujourd’hui pas démentie, celle-ci doit pouvoir rester un choix librement consenti et jamais contraint.

C’est aussi la fin de toutes les dangereuses et violentes polémiques autour de la « fracture vaccinale[9] ». Je rappelle ici que de nombreuses solutions naturelles existent afin de maximiser son immunité personnelle, non seulement contre le virus du Covid-19, mais aussi contre tous les virus, à commencer par celui de la grippe[10][11]:

–       Évaluation et compensation de vos éventuels déficits en vitamine D et zinc ;

–       Supplémentation régulière en vitamine C ;

–       Prise de microbiotiques adaptés[12] ;

–       Meilleure gestion du stress[13] ;

–       Pratique d’un exercice physique régulier ;

–       Respect des gestes barrières en situation de risque, et seulement dans ce cas[14].

N’oubliez pas non plus les protocoles homéopathiques[15] :

–       Influenzinum 9CH, 10 granules chaque semaine ;

–       Sérum de Yersin 9CH, 10 granules toutes les 2 ou 3 semaines ;

–       Thymuline 9CH, 10 granules une fois par mois en cas de déficit immunitaire[16].

Il est maintenant temps de prendre congé pour cette année qui en annonce une autre… sûrement pleine d’imprévus. Mais avant, j’aimerais vous offrir un dernier cadeau : regardez cette vidéo[17] : « C’est le début de notre monde », de Kaddour Hadadi.

Laissons sans remords, derrière nous, notre vieux monde.

Quelles que soient nos tristesses, nos peurs et nos doutes, il est temps de chanter et de danser. Prenons ce que nous offre chaque jour la vie, comme un don, un cadeau, un sourire… et remercions chaque jour pour la joie d’être, de penser, de respirer, de choisir et d’aimer.

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle fin d’année, et je vous promets que la prochaine sera l’aventure que vous déciderez de vivre, en y prenant les meilleures décisions pour votre santé et celle de tous vos proches.

Bien sincèrement,

Docteur Dominique Rueff


[1] « Christian Bobin n’est pas un ravi de la crèche », 16 décembre 2012, larepubliquedeslivres.com 

[2] Bobin Christian, Le Très-Bas, Editions Gallimard, 9 septembre 1992

[3] Bobin Christian, Les différentes régions du ciel, Œuvres choisies, réédition Gallimard, octobre 2022, collection Babelio

[4] Citation extraite de : Bobin Christian, La Lumière du Monde, Gallimard, 2001

[5] De Hennezel Marie, L’Aventure de vieillir – Et si avancer dans l’âge était un voyage ? Editions Robert Laffont, octobre 2022

[6] Homme politique français, parlementaire qui fut président de l’Association des maires de France, ministre de la Fonction publique, médiateur de la République et Haut-commissaire à la réforme des retraites.

[7] Conseil économique, social et environnemental, 19 et 20 novembre 2012.

[8] Gouthière F., CheckNews « Covid : Pfizer a-t-il « révélé » que l’effet du vaccin sur la transmission n’avait pas été évalué avant sa mise sur le marché ? », 13 octobre 2022, www.liberation.fr 

[9] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/la-fracture-vaccinale-un-danger-pour-la-democratie/ 

[10] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/covid-rhino-et-autres-virus/ 

[11] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/sante-hiver/ 

[12] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/precieux-probiotiques/, https://www.lettre-docteur-rueff.fr/precieux-probiotiques-2eme-partie/, https://www.lettre-docteur-rueff.fr/prebiotiques-et-probiotiques/, https://www.lettre-docteur-rueff.fr/probiotique-prebiotique-et-postbiotique/ 

[13] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/peurs-angoisses-anxiete-aidez-vous-des-plantes-adaptogenes/ 

[14] L’exigence du port du masque en extérieur lorsqu’on est seul est une aberration.

[15] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/covid-rhino-et-autres-virus/ 

[16] Ce déficit immunitaire peut être évalué par un examen sanguin que l’on appelle le typage lymphocytaire.

[17] https://www.youtube.com/watch?v=NhlJtMuhSC0 



N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


22 réponses à “Un retour à soi pour cette fin d’année”

  1. Sylvain dit :

    bonjour, je lis régulièrement vos parutions . J’ai 59 ans et vient de d’être victime d’un infarctus( le 13 décembre 2022).
    J’ai arrêté depuis de fumer cigarettes et joints (40 ans d’addiction,merci de votre discrétion)L’accueil aux soins intensifs a été lamentable qd ils ont su que je n’étais pas vacciné . Cette défiance s’est accentuée lorsque j’ai refusé le stent qu’ils voulaient implanter sans me concerter (demande de décharge à signer après l’opération!)les chirurgiens m’ont fait une crise, ils hurlaient que j’allais mourir si je ne faisais pas ce qu’ils voulaient .c’était puéril comme attitude. il était 4 heures du matin, j’ai cédé sous la pression et les cris .L’infirmière ne semblait pas d’accord de la façon dont ils me traitaient.Il est vrai qu’ils avaient l’air rincés et fatigués. Du coup , j’étais traité un peu différemment des autres patients .Avec plus de respect me semble t il , ils semblaient se méfier de moi . Il est plus facile de gérer des sots que des des gens qui s’informent tout simplement sans paranoïa . Je voudrais vous parler de mon traitement et vous demander votre avis sans vous mettre ds une position délicate .Je comprendrais votre refus mais vous faites preuve d’un certain courage et d’une lucidité qui semblent manquer ds nos sociétés .Je pense que le psycho et le physique sont liés , je vis des relations difficiles avec mes parents dont j’ai reçu peu d’amour de compréhension ,d’attention et de justice par rapport à mes frères. Je me suis habitué à vivre sans amour (ma femme, ma fille) ai accepté des situations qui sembleraient ubuesques pour quelqu’un qui a eu la chance d’être aimé normalement. Les paradis artificiels m’ont aidé à me réfugier.Je suis bien décidé à arrêter tout cela car je suis passé pas très loin de la mort.
    Je mets des patchs nicotiniques qui m’aident beaucoup.
    l’ambiance délétère est plus difficile à supporter car lorsque je me droguais ma femme exerçait un contrôle sur le foyer qu’elle ne voudrait pas perdre .j’ai beaucoup de sensibilité et cela me nuit car le cynisme est de mise dans le monde du travail et ds notre société. les gens semblent vouloir en découdre pour un rien .
    J’ai peur de retomber ds mes travers car je n’ai pas de soutien psychologique .J’ai la tenace impression d’être un imposteur en ce bas monde (je n’ai pas été désiré, mon père a percé le préservatif pour avoir un 2eme enfant)Je pense consulter un bon hypnothérapeute sur la région de rennes(35). En avez vous un à me conseiller ? Je sais qu’une psychothérapie s’impose mais laquelle ?
    Les effets secondaires des médicaments prescrits me font un peu peur. J’ai une tension très élevée( ds la journée en tout cas).
    j’ai un chien depuis un an qui m’aide énormément (ça prête de moins en moins à sourire) Je prends de la quercetine couplée à de la bromelaine . Des omega3 (qd j’oublie pas !) un complexe multivitamine , de l’ail (en quantité assez importante en ce moment)et de la vit c. y at il interférence avec les médicaments que je n’ai pas envie de prendre ( e171 etc) . J’aimerais me passer de ces pourvoyeur de maladies .
    Je prend le beta bloquant .( poul fébrile ). Que pensez vous de la médecine chinoise qui semble beaucoup plus « intelligente »et plus humaine et qui a fait ses preuves ?
    je pèse 68 kilos et mesure 1 m76.(si ça peut aider)
    La liste : Tahor 80 mg
    Kardegic 75 mg (je le prends)
    Bisoprolol 2.5 mg
    Efient 10 mg
    Ramipril 2.5 mg
    J’avais un régime alimentaire sain (J’étais hyper allergique plus jeune , asthme etc ). guérison grâce au jeûne. je suis tenté de « bouffer » sans arrêt depuis que je ne fume plus.
    Y aurait-il un pendant naturel à ces molécules ?
    Je marche tous les jours ( au moins 5 km) est ce contre indiqué ds mon état?
    Je n’ai aucune relation sexuelle avec ma femme depuis 15 ans mais je l’aime et ai peur de la séparation (l’onanisme a ses limites! )
    Je sais que beaucoup de gens auraient mis fin à cette relation mais elle a eu une enfance assez désastreuse ds un milieu de beaufs . Je suis assez passif face aux évènements ( la passivité a parfois ses vertus).
    J’espère ne pas avoir été trop confus et ne pas gâcher vos fêtes de fin avec mes nombreuses questions.
    En attendant peut être de vous lire, je vous prie d’agréer docteur, l’expression de mes salutations respectueuses et vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.
    Sylvain

  2. sylvain dit :

    bonjour, je suis sylvain , la truffe qui vous a adressé un message hier et qui a oublié de donner ses coordonnées .
    cet espace de commentaires n’est pas dédié a priori pour ce genre de requête mais j’avoue que je suis un peu perdu en ce moment car les évènements négatifs s’enchainent et me déstabilisent .
    sylvain
    skrako1@gmail.com

  3. Christiane dit :

    Quel merveilleux cadeau que cette lettre!
    Merci mille fois.

  4. Slaheddine Baghdadi dit :

    Bonjour,
    Excellent message d’espoir pour un monde qui cherche des fondamentaux pour continuer.
    Excellents conseils pour plâtrer toutes les fractures ouvertes non soignées: générationnelles, numériques, géographiques, culturelles, …
    Tout ira au mieux pour le vivre ensemble si ce message est lu, compris et pratiqué par tous.
    Bonne et heureuse année 2023

  5. Carol dit :

    En grand merci pour cette très belle lettre, quel beau message d’espoir !
    Lumineuse journée
    Carol

  6. Marie-Chantal Steiner dit :

    Merci Dr. Rueff pour ce message d’espoir, de sagesse et bienveillance. Joyeuses Fêtes de fin d’année.
    Marie-Chantal

  7. MarieLau dit :

    Un simple merci 🙏 pour cette très jolie lettre qui sera mon cadeau 💝 de Noël 🎅 sous le sapin 🌲.
    Je vais la recopier à la main pour bien infuser tout ce qui est si bien exprimé.
    À vous et toute votre équipe je souhaite un doux, paisible et joyeux réveillon de Noël

  8. Chikhoune Fatah dit :

    Merci pour tout.

  9. Jacqueline GALLON -BILON dit :

    Merci pour ces 3 beaux cadeaux ! Vraiment un grand merci pour ces beaux mots si riches de sens et d’humanité.

    Que 2023 soit aussi pour vous une belle année riche certainement par le plaisir que vous éprouvez de nous faire partager vos connaissances.
    Je vous souhaite de belles fêtes à vous et à votre famille et vos amis

  10. Godfroy Violette dit :

    Je voudrais juste vous remercier pour cette belle lettre et toutes les autres. Juste un grand MERCI 🤩

  11. Madeleine Serrano dit :

    Bonjour Docteur,
    Merci infiniment pour cette longue lettre qui me procure plein d’espoir me concernant car je vais avoir bientôt 85 ans et je traverse d’innombrables vicissitudes de santé et grâce à vous, je vais me concentrer pour mieux me porter et me dire, malgré tout ce que je traverse, je suis debout malgré tout et je remercie le ciel tous les jours de ne pas vaciller un peu plus et je sais aussi que je n’ai pas le droit de me plaindre quand je constate la misère affective que subit tant de monde sur cette terre. Je vais me procurer les livres que vous avez cités et je me trouverai ainsi beaucoup plus positive.
    Merci encore Docteur et portez-vous bien également.

  12. Wayenece WAYENECE dit :

    Je pense que cette lettre donne un éclaircissement sur le monde en désarroi d’où le matérialisme prend le dessus sur la morale et la religion. C’est la course à l’argent, et à l’armement et l’être humain est considéré en second plan, comme un consommateur pour enrichir continuellemen les grandes fortunes (les GAFA).

  13. garcia dit :

    bonjour à vos services, merci à toute votre équipe pour les différents conseils reçus par mail en matière de santé durant toute l’année 2022. bonnes fêtes de fin d’année à vous aussi .
    cordialement
    pierre Garcia

  14. Marie-Charlotte Visciglio dit :

    Merci Docteur Rueff pour cette belle lettre qui prend tout son sens actuellement et va nous aider à cultiver notre sagesse.

    Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et une excellente année 2023.

  15. LEBRUN dit :

    Bonjour docteur Dominique Rueff
    Vos mails, comme le dernier reçu ce jour 24 décembre, me surprennent et m’émerveille tout à la fois. Je vous en remercie infiniment et je vous souhaite plein de bonnes choses pour cette fin d’année et bien sûr pour la nouvelle.
    Amicalement
    Message dicté étant malvoyante

  16. Laura C dit :

    Un grand merci Dr Rueff pour ces merveilleux cadeaux !
    Joyeux Noël à vous aussi et bonne fin d’année 2022 !
    Au plaisir de lire de nouveau vos lettres en 2023
    !
    Très amicalement
    Laura Chrestian -Franchini

  17. PRETET dit :

    Bonjour.
    Je reviens sur les mesures de protection contre les infections.
    Par exemple, aux pompes à carburant il devrait être obligatoire de disposer de gel hydroalcoolique.
    Port du masque:
    Le masque Baccid élimine 99,9%des virus.
    La quantité d’air purifié serait phénoménale.
    Ce serait mieux de le distribuer gratuitement que des préservatifs…

  18. Fettouma BELHACHEM dit :

    Un grand MERCI pour votre magnifique message DR RUEFF qui donne de l’espoir et toujours présente et admirative pour vos précieux conseils. Bonnes fêtes de fin d’année et bonne santé à vous.

  19. Claudine Dumont dit :

    Merci pour tout vos conseilles
    Bonne année â vous et tout votre entourage

  20. Jacqueline Lafaye dit :

    Merci Dr Rueff pour cette magnifique Lettre, j en ai les larmes aux yeux.
    Acceptation, Bienveillance, Béatitude, Transmission.
    Belle fin d année 🌟🙏☀️

  21. Godfroy dit :

    MERCI 🙏🙏🙏☀️😍

Laisser un commentaire

CES DÉCOUVERTES QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONNAÎTRE

Ce fabuleux livre a changé la vie de milliers de personnes…

…Et pourtant il est INTROUVABLE dans le commerce.

Recevez EN CADEAU chez vous ce livre au format papier.

45 percées historiques de santé naturelle sur les sujets suivants : cancer, arthrose, Alzheimer, prostate, hypertension, cholestérol, Parkinson et bien d’autres encore…

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite du Docteur Rueff de Totale Santé SA. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.